Site en cours d'actualisation à l'échelle Occitanie

 

La lettre du réseau de la prévention 31

Newsletter N°4 – Mars 2015

L’Edito

Depuis le début de cette année 2015, le site Internet www.tpe-pme-prevenir-mp.com a été déployé sur tous les départements de Midi-Pyrénées.
Cette nouvelle étape s’inscrit en droite ligne des objectifs que les partenaires, organismes professionnels et réseaux bancaires, se sont engagés à mettre en œuvre, en signant la « charte pour l'accompagnement des entreprises en difficulté », le 11 juin 2013.
Information des entreprises, amélioration de la connaissance des dispositifs d’accompagnement, traitement des difficultés le plus en amont possible, proximité, écoute, confidentialité et confiance ; tels sont les objectifs poursuivis afin d’aider les entreprises à anticiper et prévenir les difficultés.
C’est dans cet esprit que nous avons déployé le site internet actuel sur les 8 départements de Midi-Pyrénées, en créant un portail régional.

La mission est pilotée par la préfecture de région (secrétariat général pour les affaires régionales et commissaire au redressement productif) CCI de Région Midi-Pyrénées, Un correspondant par département est le point de contact dans les services de l’Etat et dans les CCI.

L’entrée départementale du site propose un outil pédagogique commun à tous et une porte d’accès spécifique à chaque département décrivant les dispositifs, les réseaux des partenaires et les interlocuteurs attitrés

Avec cette ouverture sur toute la région Midi-Pyrénées, les initiatives des uns et des autres viendront enrichir ce site pour permettre aux entreprises de trouver des réponses à leurs besoin d’anticiper et un accompagnement lorsque les difficultés sont là. Bienvenue à tous les nouveaux partenaires qui viendront apporter leur soutien et contribueront, au sein du réseau à aider concrètement les chefs d’entreprises des TPE et PME à garder le cap.

Le Comité de Pilotage du réseau de la prévention 31

Focus :« Chefs d’entreprise, ayez  un bon fonds !!!
(de roulement) »

La notion de BFR dans ce texte a été volontairement simplifiée. Pour aller plus loin, vous trouverez un lien plus technique à la fin de cette illustration
Quand Toulouse n’était qu’un gros village, il n’y a pas si loin, parler patois était monnaie courante. Revenir encore sur la trésorerie  nous aurait valu de nous faire traiter de « répapiaïré* », voire même du doux nom de « rességaïré*».
Un très jeune chef d’entreprise alerté par  nos propos demandait à son conseil de quelle trésorerie il devait disposer pour pouvoir fonctionner correctement.
Nul ne s’inquiètera que l’homme de l’art rompu à l’exercice lui réponde d’emblée :  « Cela dépend !!! »
Il préféra prendre un exemple : « Marcel, mon voisin, ajouta-t-il,  vient d’acheter la voiture de ses rêves en profitant du crédit constructeur. Le 6 du mois suivant, la première échéance fut débitée sur son compte, et vers  le 20 alors qu’il voulait retirer  100 €uros pour faire ses courses, le voilà à découvert. Il réalise qu’il doit  avoir plus d’avance  sur son compte s’il veut continuer à fonctionner comme avant. Marcel vient de découvrir le  « besoin en fonds de roulement,  le BFR» c’est-à-dire le montant  de trésorerie disponible dont il a besoin  pour faire face aux échéances au cours du mois, compte tenu de ses sorties et rentrées d’argent.
Mais Marcel avait sa cagnotte, il transférera de l’argent vers son compte courant afin de régler son problème. Il venait, sans le savoir, d’utiliser son  « fonds de roulement, le FR » (sa cagnotte) pour traiter son besoin en fonds de roulement ».
« Si j’ai bien compris », reprend notre entrepreneur, « le besoin en fonds de roulement est le montant que doit  avoir Marcel sur son compte courant et le fonds de roulement est l’équivalent  des économies réalisées par votre voisin au fil du temps »
L’homme de l’art rajouta : « vous avez tout compris !   le besoin en fonds de roulement est le volant  financier nécessaire  pour assurer les paiements fournisseurs en attendant les rentrées d’argent notamment des  clients et que pour satisfaire ce besoin, vous devez  avoir un fonds de roulement (une réserve stable) »
Il conclut : « Cette masse financière stable résulte pour une entreprise de l’apport en   capital, des réserves, et même des prêts longs termes desquels  doivent être retranchés toutes les dépenses structurantes qui ont été réalisées (les investissements, les participations dans d’autres entreprises). Comme  Marcel l’a fait pour créer sa cagnotte. »
Nous vous avions prévenus, quels  rességaïrés !


* A savoir sur les expressions occitanes :
  • repapiaire» (le ressasseur) à prononcer : répapiaïré
  • ressegaire (le scieur) à prononcer : rességaïré

En  patois,  le « e » se prononce « é » et le « ai » se diphtongue en « aÏ » ou « ay », et si de plus on sait rouler le « r » l‘accent est parfait.

 


En savoir plus : OUTIL 4 : LE BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT


Bon Pilotage

Actualité : Conjoncture Banque de France


L’enquête réalisée par la Banque de France en janvier 2015 auprès d’un échantillon représentatif de 1430 entreprises de la région Midi-Pyrénées a révélé un bilan 2014 légèrement inférieur aux anticipations formulées au début de l’an passé. Des prévisions 2015 encore positives dans l’industrie et les services marchands, et un nouveau repli attendu dans la construction.

 

Pour plus d'information, rendez-vous sur le site de la Banque de France.

TESTEZ-VOUS !   L’auto-diag de votre entreprise en 5 questions                                                                    

Q1 - Avez-vous constaté une baisse anormale de l’activité ou constatez-vous que vous ne réalisez pas le chiffre d’affaires prévu (mauvaise conjoncture économique, blocage des prix, difficultés commerciales, …) ?

Oui
Non

Q2 -Constatez-vous que votre trésorerie ne vous permet pas de régler votre prochaine échéance de cotisations sociales ou une échéance fiscale, votre loyer, vos salariés ? Oui
Non
Q3 - Avez-vous un résultat déficitaire ? Oui
Non
Q4 - Subissez-vous un accroissement excessif des charges d’exploitation, une réduction de votre marge ? Oui
Non
Q5 - Subissez-vous des retards ou incidents de paiement de vos clients et/ou êtes-vous dans l’obligation de demander un délai à l’un de vos fournisseurs ? Oui
Non

 

 

Si vous avez au moins un OUI, nous vous engageons à affiner le diagnostic sur le site.

L’Agenda des partenaires

 

9 avril 2015 : CCI de Toulouse : Petit déjeuner du financement « Maitriser la marge pour mieux piloter votre entreprise »

10 avril 2015: CCI de Toulouse : Petit déjeuner Jeunes entreprises

27 avril 2015 : CCI de Montauban : Formation « marge ou crève »

27 avril 2015 : CCI de Toulouse :Matinales experts marketing : Ateliers organisés pour vous aider à adapter votre point de vente à votre clientèle.

27 avril 2015 : CCI de Montauban : Atelier internet « le paiement sans contact »

28 avril 2015 : CCI de Toulouse : Rendez-vous de l’industrie «Les enjeux de la transition énergétique. Pourquoi et comment optimiser les consommations énergétiques de mon entreprise ? »

Focus en région :


Une démarche réussie d’accompagnement, par les services de l’Etat (Direccte, MP,UT) pour répondre à la difficulté de recrutement des entreprises métallurgiques de l’Ariège.

Pour en savoir plus, le projet en détail en cliquant ici.

 www.tpe-pme-prevenir-mp.com